L’olympe pour mes pieds

Dans la famille Dellal, l’univers de la mode on connaît. Le style, on connaît. L’originalité, on connaît. Le décalage capillaire, on connaît. Aujourd’hui je voulais faire une petite note à propos de Charlotte Dellal, la frangine d’Alice, le mannequin punk-rock-grunge. Elle a monté son affaire dans la chaussure avec la marque Charlotte Olympia. Le succès ne cesse de grandir, et je constate que dans la blogosphère ça jacasse beaucoup à ce propos. Des talons, très hauts talons, associés à une tendance animale, orientale, enfantine, parfois too much, mais pourquoi pas s’autoriser quelques folies plantaires. Aperçu…

Des accessoires so cute sont aussi disponibles. J’aime beaucoup le béret « toile d’araignée », il ressemble vraiment à la créatrice de la marque, toujours affublée de couvre-chefs très surprenants.